DOMAINE PUBLIC DU CHER

Depuis 1566, le Cher fait partie du Domaine Public Fluvial (DPF). Son cours en aval de Noyers est marqué par la présence de 2 barrages à clapets, 2 barrages fixes et 14 barrages à aiguilles, dont 10 sont fonctionnels et gérés par le Syndicat NEC. La vallée du Cher présente une richesse patrimoniale qui permet le développement d’activités touristiques autour de la navigation fluviale.

Accueil 5 Gestion des barrages à aiguilles

Gestion des barrages à aiguilles

Depuis le 1er janvier 2021, le Nouvel Espace du Cher est gestionnaire du domaine public fluvial du Cher. Le Nouvel Espace du Cher assure ainsi la gestion du patrimoine de l’Etat (maisons éclusières, barrages à aiguilles, écluses…) et délivre les autorisations d’occupation temporaire.

Jusqu’au 31 décembre 2020, cette gestion était assurée par l’État (Directions Départementales des Territoires). le Syndicat disposait d’Autorisation d’Occupation Temporaire (AOT) annuelle, renouvelée chaque année par les services de l’Etat, pour la gestion des 10 barrages à aiguilles fonctionnels et le barrage de Saint Aignan.

Ouverture périodique et
coordonnée des barrages à aiguilles mobiles

Le Domaine Public Fluvial du Cher entre le barrage de Vineuil à Monthou-sur-Cher (ce barrage exclu) et les barrages à clapets situés à Tours (ces  barrages exclus) compte 10 barrages à aiguilles.

Les ouvertures périodiques et coordonnées d’ouvrages  hydrauliques tels que les barrages à aiguilles (gestion des parties mobiles) contribuent au rétablissement de la libre circulation des organismes aquatiques et au bon déroulement du transport naturel des sédiments, tout en permettant la mise en navigation de certains biefs, dans une approche nuancée par sections, avec des vocations différenciées et complémentaires en fonction des périodes de l’année.

Fruits de discussion et d’échanges entre les acteurs du Cher, l’article 4 du règlement du SAGE Cher aval indique cette règle de gestion.

Valorisation et promotion du patrimoine fluvial

Le Syndicat a également une compétence optionnelle de valorisation et promotion du patrimoine fluvial sur son territoire (excepté sur Tours Métropole). A ce titre, le Syndicat a engagé depuis 2018 des travaux de renouvellement des portes d’écluses sur le Cher.